Tous pour Maisons-Laffite - Urbanisme et Environnement

01.

Urbanisme et Environnement

Notre ambition

Préserver et embellir le cadre de vie exceptionnel de Maisons-Laffitte

Intégrer la dimension écologique dans la gestion de notre ville

Viser la neutralité carbone de la gestion communale

Encourager l’évolution des modes de vie (déplacements, alimentation, déchets) pour préserver la sécurité, la santé, le bien-être des habitants

 

Nos engagements

 

1. Transition écologique

 

● Construire un plan pluriannuel de transition écologique concernant  tous les services municipaux, les élus et les habitants

● Investir dans la rénovation thermique des bâtiments publics, selon un agenda  voté en début de mandat, dans un objectif de neutralité carbone

● Privilégier les énergies renouvelables pour chaque construction ou rénovation d’équipement communal

● Généraliser l’éclairage municipal avec des ampoules basse consommation

● Réinvestir les économies réalisées sur l’exploitation de nos bâtiments et de l’éclairage public dans des projets de développement durable

● Mener une politique « zéro pesticides » et de restrictions sur l’usage de perturbateurs endocriniens (produits d’entretien, revêtements de sols dans les bâtiments publics …) et sur les installations d’antennes relais.

● Développer le conseil aux habitants sur les économies d’énergie et la rénovation de leur patrimoine bâti

● Protéger la biodiversité, notamment les oiseaux et les abeilles, recenser et protéger les arbres remarquables, recréer des espaces de biodiversité

● Aider les particuliers à supprimer tous les traitements chimiques dans leurs jardins et à jardiner au naturel.

● Aider à l’adoption encadrée d’animaux domestiques pour les personnes âgées avec les « contrats Animal Famille Senior » (SPA)

● Créer une zone Refuge LPO sur les bords de Seine pour la préservation de la biodiversité

● Développer l’éco-citoyenneté dès le plus jeune âge

● Faire de l’école un lieu d’éducation et d’exemplarité en matière d’écologie : permettre la création des potagers dans chaque école, organiser et animer un éveil à l’écologie…

● Mettre en place un tri sélectif à l’école pour apprendre tôt les gestes de recyclage.

● Soutenir la création d’une ferme pédagogique

● Encourager la création d’un repair café

● Créer une maison des associations et du développement durable

 

2. Transition alimentaire

 

● Etudier la réinstallation d’une cuisine centrale, en lien avec des communes de la communauté d’agglomération, pour les écoles et les repas portés à domicile afin d’en améliorer la qualité

● Viser un objectif de 75 % de produits bio ou locaux dans les cantines scolaires d’ici 2026, une alimentation plus saine et une réduction de moitié du gaspillage alimentaire

● Mettre en place des partenariats sur la durée avec les producteurs locaux, dont nos maraichers voisins du Mesnil le Roi et de la plaine de Montesson

● Généraliser  le « zéro plastique » jetable pour la ville (structures et évènements)  avant 2022

● Intégrer, avec les habitants volontaires, le mouvement « incroyables comestibles » pour une agriculture urbaine participative

● Encourager les initiatives de livraison « zéro carbone » du marché à votre domicile

3. Gestion des déchets et de l’eau

 

● Développer les dispositifs de collecte avec les chevaux

● Poursuivre et accélérer le projet de méthanisation du fumier équin en vue de la production de biogaz

● Simplifier les formalités pour la mise en déchetterie

● Proposer un service de broyage des branchages

● Favoriser l’installation de cuves de récupération des eaux de pluies pour les jardins privés et l’arrosage des jardins et espaces verts

● Soutenir la mise en place d’espaces de compostage. Le compost sera réutilisé pour les espaces verts de la ville.

● Lutter avec fermeté contre les dépôts sauvages en instituant le principe du pollueur / payeur.

● Installer des poubelles de tri dans toute la ville

 

4. Urbanisme durable

 

● Consulter les Mansonniens pour tout projet architectural d’envergure

● Renforcer le Plan local d’Urbanisme (PLU) en matière d’exigences environnementales pour les constructions collectives : mise à jour du PLU en fonction de la Réglementation Thermique 2020, autorisation des façades et toitures végétalisées

● Renforcer la protection du patrimoine remarquable, du Parc et de son environnement en obtenant le classement de site patrimonial remarquable (SPR)

● Élaborer un Plan de Sauvegarde et de Mise en Valeur (PSMV) et un Plan de Valorisation de l’Architecture et du Patrimoine (PVAP), les intégrer dans le nouveau Plan Local d’urbanisme (PLU).

 

● En matière de logement social, rétablir le dialogue avec l’État pour récupérer le droit de préemption et les attributions perdues par le Maire. Nous n’autoriserons que les projets qui répondent aux besoins de la ville et respectent son cadre de vie

– Prioriser l’attribution de logements aidés en faveur des Mansonniens : que nos jeunes puissent rester dans la ville qui les a vu grandir et que les Mansonniens les moins aisés puissent trouver un logement.

– Privilégier les logements destinés aux personnels des services de l’État et des services publics (contrats Ministère de la Défense) entrant dans le quota de logement aidés.

– Augmenter la capacité des résidences étudiantes entrant dans la catégorie des logements aidés.

– Lutter contre l’habitat indigne avec l’aide de notre tissu associatif.

– Suivre efficacement la gestion des bailleurs dans les résidences sociales

● Améliorer la qualité́ de l’air et lutter contre la canicule : créer des espaces verts et planter des arbres résistants au changement climatique y compris des arbres fruitiers, déimperméabiliser les sols, végétaliser prioritairement :

– le pôle gare, en liaison avec la Communauté d’Agglomération et la SNCF,

– la place du Maréchal Juin, couplé au réaménagement de la bibliothèque, et de l’aire de jeux,

 

● Informer en temps réel les Mansonniens sur la qualité de l’air, les événements environnementaux (inondations, incendies, canicule, qualité de l’air)

● Développer des jardins partagés supplémentaires avec des expérimentations d’énergies renouvelables

 

● Rendre la ville accessible :

– refaire les trottoirs les plus étroits, comme rue des Plantes et rue de Paris, et les accès des bâtiments publics

– créer des zones de circulation apaisée/de partage de la voirie

– lancer une consultation des habitants pour étudier la piétonisation de certains espaces

 

● Rendre la ville plus belle :

– enterrer les réseaux aériens, restaurer les fontaines, aménager les contre-allées de l’avenue de Longueil,

– construire dans le respect de l’harmonie architecturale des quartiers,

– s’assurer du respect des exigences architecturales sur les constructions d’immeubles collectifs

 

● Développer les espaces verts et récréatifs en centre–ville

● Repenser le projet du Parking du Marché et le concevoir en concertation avec les Mansonniens afin qu’il réponde à leurs besoins, notamment avec un parking souterrain, des équipements publics . Protéger l’activité du marché

● Mettre tout en œuvre pour lutter contre les nuisances sonores.